Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Texte libre

Artemesia
Il y a des choses qu'une femme n'est pas censée faire, mais dans un monde où le sexe est partout, les tentations sont grandes, et Artémésia se doit d'en briser les règles pour y prendre part.
L'intrigue nous fait suivre les tourments que rencontre la jeune, belle et plantureuse Artémésia, fille d'un artiste-peintre célèbre du 17ème siècle. Elle désir devenir à son tour une artiste de renom, mais l'Inquisition menée par l'Église de Rome l'empêche, en tant que femme, de pratiquer son Art et lui interdit, sous peine d'emprisonnement, la reproduction de corps d'hommes nus. Après quelques ébauches, et par des remboursements "en nature" menés coeur battant avec l'aide complice de jeunes modèles, elle décide de ne plus suivre les cours que lui prodigue son père pour se proposer auprès d'un jeune et très bel artiste, qui refuse de se corrompre et de l'aider, tentant même de la décourager par peur des représailles : effectivement, l'Église toute puissante est très présente, et emprisonne tous ceux qui tenteraient de la défier. Artémésia va suivre un parcours initiatique dans les méandres de la politique, de l'Art, et du sexe, ne désirant se donner complètement qu'à l'homme qui l'aimera pour la vie. Deviendra t-elle une artiste et une amante accomplie ? Saura t-elle trouver les arguments (et de beaux arguments (2 ?), elle est en a !) pour convaincre ce jeune et bel homme à lui enseigner l'Art avec un grand A, et l'art de l'Amour ? Trouvera t-elle l'amour dans les orgies que renferme cette somptueuse propriété au coeur du 17ème siècle ?

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles
Vendredi 25 novembre 5 25 /11 /Nov 15:59
L’amour que l’on porte à une personne naît par ce que cette personne nous apporte ou est susceptible de nous apporter. « Aimer » ou dire « je suis amoureux(se) », c’est une façon assez inconsciente de dire : « j’espère que la personne pour laquelle j’éprouve des sentiments amoureux m’apportera les choses que j’attends d’elle ». Tant que l’on sent chez la personne aimée la présence des choses que l’on attend d’elle, le sentiment perdure, mais si la personne aimée perd ou ne dispose pas d’une partie de ce que l’autre attend, le sentiment d’amour s’estompe ou s’éteint. Lorsque ce sentiment s’estompe, il n’est pas rare d’entendre : « Nos deux chemins se sont séparés car mes besoins ont changé», « Nous n’avons pas suivi la même route », etc...La personne quittée peut y être plus ou moins indifférente ; si tel n’est pas le cas le sujet « abandonné » aura certainement un sentiment de jalousie de colère ou même de haine.
Sexe Shop Porno Gratuit Sexe Gratuit Blog Sexe Sexe Blog Sexy
Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Vendredi 22 avril 5 22 /04 /Avr 00:00
Tout a commencé, à la fin de l'été, quelque temps après la pendaison de la crémaillère de la nouvelle maison d'Eric et Valérie. Avant ce week-end, nous n'étions que des jeunes couples entre 25 et 30 ans, sages comme des images, du moins en collectivité. Mais ce week-end là, tout a changé.
Sexe Black Fellation Gay Porno Sexe Amateur Photos Hard Sodomie Gratuite
Lire la suite >>
Par J Plasir - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Samedi 16 avril 6 16 /04 /Avr 00:00
- Voilà, docteur, j'ai un sexe... euh, c'est assez difficile à dire.
- Mais n'ayez pas honte, allez-y.
- Alors voilà, j'ai un sexe comme un bébé - Voyons, vous exagérez certainement. Allez, baissez votre pantalon, votre slip, et montrez-moi ça.
(...) - Quoi, mais il est énorme !!!
- Bah oui, comme un bébé : 50 cm et 3,5 kg Et il ajoute : "C'est gênant de ne pouvoir faire l'amour avec ma femme que sous péridurale."
Filles Nues Filles Sexy Rencontres Sexe Filles Chaudes Beaux Seins Gros Seins
Pourquoi les hommes sont-ils souvent au-dessus, lors de l'amour ?
- T'as déjà essayer de remplir une gourde à l'envers, toi?

Rencontres Coquines Rencontres Hot Rencontres Adultes Rencontres Libertines
Quelle est la différence entre un éléphant et une vierge ?
- Je ne sais pas, je ne suis jamais monté sur un éléphant.

Femmes Mures Femmes Nues Femmes Matures Femmes Sexy Femmes Chaudes
Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Vendredi 25 mars 5 25 /03 /Mars 00:00

J'ai toujours trop aimé le sexe, les femmes et leurs charmes pour être fidèle à mon épouse. A l'époque de cette histoire j'étais marié et entretenais une liaison vieille de plusieurs années avec une collègue de boulot. Ce n'est pas de cette liaison dont je vais vous entretenir mais d'une aventure vécue avec une jeune fille prénommée Carole.
J'avais alors 32 ans et Carole tout juste 20 ans. Elle venait d'avoir son bac et c'était sa première année en fac, première année seule en dehors du cocon familial. J'avais fait sa connaissance quelques mois auparavant. Si mon épouse et ma maîtresse avaient plutôt « la ligne », Carole, elle, était plutôt bien en chair pour ne pas dire obèse. Elle souffrait, en fait, d'un dérèglement hormonal qui provoquait ce surpoids. Au collège, j'étais sorti avec une fille un peu ronde et je me rappelle que c'était très agréable de passer ma main sous ses vêtements et de caresser ses petites rondeurs.

Sexe Beurette Sexe Amateur Sexe Anal Sexe Fetish
Pour des raisons professionnelles, j'ai été amené à revoir à plusieurs reprises Carole durant ces quelques mois. Je me suis vite aperçu qu'elle avait flashé sur moi. Sa jeunesse et son innocence (j'étais persuadé qu'elle n'avait jamais connu d'hommes) excitait le pervers que je suis, et ce n'est pas son physique ingrat qui allait me décourager. Un jour, j'ai pu m'isoler avec Carole. Je l'ai alors prise par ses hanches boudinées et attirée tout contre moi pour lui voler un baiser. Elle n'opposa aucune résistance à cette étreinte et partagea volontiers ce baiser. Alors que j'étais plutôt satisfait de cet assaut réussi, elle me fit relâcher légèrement mon étreinte, pris un peu de recul, et me lança : Sexe Gaulois
Sexe Oral Sexe Extreme Sexe Black Sexe Hardcore
« Eh, dis donc toi, t'es pas marié ? On dit aussi que tu couches avec ta collègue... »
Aïe, ce qu'un homme redoute le plus lorsqu'il envisage une relation extra-conjugale... C'était bien parti pourtant, maintenant c'est foutu elle voudra jamais. J'essayais de lui expliquer que la vie est courte et qu'il faut en profiter pour prendre du bon temps... Et à ma grande surprise elle accepta et nous reprîmes notre étreinte amoureuse.
Elle m'invita à la rejoindre dans sa chambre « U » quelques jours plus tard. Nous étions à la veille des vacances de Noël. J'avais pu avancer mes congés pour être libre cet après-midi là, ainsi ma femme me croyais au boulot et ma maîtresse avec ma femme. Carole n'avait pas cours cet après-midi et devais retourner chez elle le lendemain pour passer les fêtes de fin d'année en famille.
Photos Sexe Photos Hard Photos Porno Photos Coquines Photos Lesbiennes
J'étais tout vibrant d'excitation à l'image d'un collégien qui se rends à un premier rendez-vous.
Je frappais à sa porte qu'elle ouvrit pour me laisser rentrer dans sa petite chambre. Lorsqu'elle eut refermé sa porte elle vint se lover entre mes bras et m'offrit ses lèvres. Pas de préliminaires du genre « je t'offre un café ? », visiblement nous savions tous deux pourquoi nous étions là. Je m'assis sur son lit et l'invita à s'asseoir à coté de moi. Tout en l'embrassant je commençait à parcourir son corps de mes mains comme un aveugle. Après un rapide aperçu au-dessus des vêtements, mes mains
approfondirent leur examen en se faufilant sous les vêtements de ma jeune partenaire. Sa peau était chaude et douce. Elle avait des seins énormes enserrés dans un soutien gorge. Son ventre formait plusieurs bourrelets. Je ressortis une main pour prendre l'une des siennes et la placer sous mon tee-shirt l'invitant ainsi à me caresser pour prendre contact avec mon corps. Peine perdue, elle fit gauchement une légère et rapide caresse avant de ramener sa main là où je l'avais posée. Mes mains continuèrent leur
exploration en ressortant et en prenant contact avec ses grosses fesses au travers de son jean.
Photos Erotiques Photos Salopes Photos Sexy Photos Femmes
Je commençais à vouloir la déshabiller lorsquelle m'arrêta : Photos Filles
« Attends, il faut que je te dise, j'ai jamais fait ça »
Bingo, comme je m'en doutais, elle est vierge !
Rassurant, je lui répondis : « N'est pas peur, je veux seulement te caresser, si tu le veux pas, nous ne fairons rien aujourd'hui »
J'avais ma petite idée : je vais la faire jouir puis je frotterais ma bite contre sa peau pour jouir sur son ventre.
Rassurée par mes paroles elle me laissa la déshabiller. Alors que je pensais découvrir des sous-vêtements de grand-mère, je découvris un soutien-gorge et une culotte coordonnées en dentelle noire. Je dégrafa son soutien gorge dégageant ainsi ses deux énormes mamelles dans lesquelles je plongea ma tête et que je couvris de baisers. Comme elle était brune elle avait une pilosité importante et ses aisselles étaient recouvertes de deux buissons touffus. Ses tétons pointaient invitant ma bouche à les titiller.
Derrière les bourrelets de son ventre et de ses cuisses on distinguait à peine sa culotte. Tout en continuant à m'occuper de ses tétons, ma main se fraya un passage à travers les bourrelets pour atteindre sa culotte et son pubis couvert d'une épaisse toison broussailleuse.

Jeunes Coquines, Jeunes Salopes Jeunes Femmes Jeunes Lesbiennes
J'envoya en éclaireur un doigt à l'ouverture de son intimité, il m'indiqua qu'elle était toute mouillée: Jeunes Putes
une invitation irrésistible pour mes baisers. Je quittais donc les tétons durs et gonflés de plaisir. Je descendis doucement vers son pubis en couvrant son ventre de baisers. Je caressa doucement son entre jambe pour qu'elle entrouvre ses deux jambons me laissant un libre accès. J'humais sa petite culotte odorante puis la débarrassa de ce dernier morceau de tissu. Elle était à présent nue devant moi. Quant à moi, j'étais presque encore habillé. Malgré mes invitations ma partenaire n'osait aucun geste. Mais elle m'excitait énormément et mon sexe était tendu à mort et me faisait mal. J'entrepris donc de me déshabiller. Lorsque je fût nu
je pris ma jeune partenaire dans mes bras tout en l'embrassant et la caressant. C'était super bon de sentir son corps nu contre le mien. Mon sexe était dur contre son bas ventre mais Carole n'avait aucune réaction. Depuis que je la caressais elle n'avait eu aucune réaction, pas un souffle, pas un râle, pas un mot malgré mes invitations à partager son plaisir. Seuls ses tétons durs et son sillon humide trahissait son plaisir. Je décidais de fourrager dans son épaisse toison pour lécher sa petite chatte rose.

Jeunes Pucelles Jeunes Vierges Jeunes Suceuses Jeunes Chattes Jeunes Etudiantes
Puis je la retourna, embrassa ses fesses puis alla avec ma langue à la découverte de sa petite rondelle que je lécha abondamment avant de la caresser avec le pouce et de l'entrouvrir. Je pensais peu à mon propre plaisir, j'étais plus préoccupé par celui de ma jeune partenaire. Je retourna vers sa chatte et lécha abondamment son petit clito gonflé tout en caressant le périnée, son anus que j'entrouvrais à peine sous l'action de mon doigt pour ne pas lui faire mal, puis j'osa un doigt dans son sexe
chaud et humide.
Jolies Seins Petits Seins Beaux Seins Seins Enormes
Pas un cri, mais le spasme qui raidit soudain les muscles de son corps trahit que ma jeune maîtresse venait de connaître son premier orgasme. Je la caressais doucement pendant qu'elle reprenait ses esprits. Après m'avoir serré très fort et embrassé, elle me dit : « Si tu veux rentrer tu peux ».
Ouais super ! Tu vas pouvoir la dépuceler. Le pied !
Je repris mes caresses. Je la sentais crispée. « N'es pas peur chérie » lui dis-je. Mais elle restait tendue.
Je présentais à l'entrée de sa petite grotte chaude et humide mon sexe dur. Je m'enfonçais très doucement par des tout petits va-et-vient au bord de son vagin. Puis de plus en plus profond mais elle était toute crispée et son vagin serré.
Jeunes Seins Seins Nues Seins Naturels Photos Seins
Enfin, mon sexe était au fond de son intimité. Après quelques va-et-vient dans son vagin serré mon excitation eut raison de moi et j'inonda son con de grandes giclées de sperme tout en me contrôlant pour ne pas lui donner de grands coups de reins qui auraient pu lui faire mal. Je restais de longs moments planté dans son sexe affalé sur elle comme un cheval mort. Je me rendis compte alors que nos corps étaient en sueur. Seins Silicones
Carole était devenue une femme cet après-midi là entre mes bras et elle ne l'oubliera jamais. Elle avait eu mal mais elle était heureuse d'avoir été aimée. Nous nous quittâmes après un dernier baiser. Je repartis vers ma femme avec le souvenir de cet après-midi sur chaque centimètres de ma peau et dans ma tête.
Le soir j'ai fait l'amour à ma femme.
Gros Seins
Je revis Carole à plusieurs reprises dans les mois qui suivirent.

Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Mardi 22 février 2 22 /02 /Fév 00:00
Le terme "godemichet" vient du latin « gaude mihi » (littéralement « fais-moi jouir »), appelé ensuite « godemichi » puis godemichés et enfin godemichet.
Mangas Hentai Mangas X Mangas Porno Mangas Hard Mangas Erotiques
Plus communément appelé vibromasseur (sans doute parce que c’est plus soft que le terme gode, quoi que godemichet ne soit pas péjoratif), ce petit objet en forme de verge en érection (souvent moulé sur les sexes d’acteurs du X), encore tabou pour beaucoup, n’est pas uniquement destiné au plaisir solitaire ou au plaisir gay. Les jeux de godes peuvent également se pratiquer en couple (hétérosexuel) lors de la relation sexuelle pour donner plus de plaisir encore.
Mangas Noir Mangas Sexy Hentai Gratuitet Mangas Sexe , Sexe
Pourtant, le godemichet, comme d’autres gadgets sexuels, n’est pas né d’hier. Ainsi, on retrouve sa trace chez les grecs d’objets reproduisant un sexe masculin, recouverts de cuir, appelés à l’époque « olisbos ». A la Renaissance, les godemichets de l’époque, appelés alors « machinamentum » étaient fabriqués en verre et une ouverture permettait de les remplir d’eau chaude pour de bien agréables sensations… La bouillotte viendrait-elle de là ?
Porno Arabe Etudiantes Sexe Amateur Pisseuses Orgasme
Il en existe un choix très vaste sur le marché : de toutes les formes (lisses ou pas), de toutes les couleurs, de toutes les matières (latex, métal, …), de tous les formats, pour tous les plaisirs (stimulation vaginale, anale et clitoridienne) et multifonctions (1, 2 ou 3 types de stimulation en un gode), sans compter les godes-ceintures, ce qui ouvre un très large éventail de possibilités au niveau des sources d’excitation et du plaisir.
Mangas Sexe Sperme Chaud Chatte Poilue Hentai Gratuit
S’il est vrai que les godes sont surtout utilisés dans les milieux homosexuel et libertin, ou pour faire un cadeau surprise humoristique à une copine célibataire (même si ça la fait rire et qu’elle le dit destiné aux oubliettes au fond d’une armoire, elle aurait bien tort de ne pas l’essayer…), il commence petit à petit à entrer dans les foyers et pas seulement chez la jeune génération.
Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Lundi 14 février 1 14 /02 /Fév 00:00
La chaleur était devenue assommante au-dessus de la maison. Julie s’était barricadée à l’intérieur, dans la pièce du fond, celle où un semblant de fraîcheur était perceptible si l’on ne bougeait pas trop. Assise en tailleur sur un canapé déglingué, Julie en profitait pour faire le point. Sa situation n’était pas si catastrophique. Elle profitait d’une belle maison dans le sud avec piscine, son oncle Georges lui avait prêté sa méhari et le village où elle allait au marché n’était qu’à quelques kilomètres. Et pourtant, quelque chose manquait à Julie dans ce décor idyllique. Elle avait des livres, un vieux poste de télé avec trois chaînes, un congélo pour se faire une glace de temps, la piscine… La jeune femme se passa un doigt sur sa lèvre inférieure. Elle n’avait pas les habitudes d’une enfant gâtée cependant pour ce premier été passé seule elle estimait qu’il ne se passait pas grand chose. La chaleur environnante clouait l’espace. Trop tôt pour se baigner, le soleil tapait fort. Julie avait enfilé dés le réveil une unique petite culotte blanche. Sa main vint se poser machinalement entre ses jambes.
Sex Asiatique Asiatique Sexe Porno Asiatique Asiatique Sexy Asiatique Hard
« J’ai 19 ans, se dit-elle, il est temps qu’il m’arrive des trucs ».
Julie se mit à jouer avec l’élastique de la culotte qui contournait son entre jambe. Elle ne comprenait pas la fascination des mecs de son lycée pour les petites culottes. Elle se mit à caresser doucement ses lèvres à travers le tissu et se dit que finalement elle les comprenait peut être un peu. Elle sentit quelque chose se détendre dans son bassin. Son sexe commençait à la démanger de plus en plus. Toujours du bout du doigt et en prenant soin de réduire au maximum ses mouvements, elle commença à faire de petits mouvements circulaires à la hauteur de son clitoris. Julie se mit à penser à son amie Alexandra, avec qui la situation avait vraiment failli déraper la dernière fois qu’elles s’étaient vues. Le plaisir monta en Julie en quelques instants et se stabilisa. Son doigt passa en dessous.
Femmes Asiatiques Asiatiques Suceuses Chattes Asiatiques Pipes Asiatiques
Le contact avec sa propre chair la fit rougir. Son sexe était brûlant. Elle accéléra le rythme sans s’en rendre compte. Alexandra, et sa petite jupe bleue très courte. Elle s’introduisit un doigt et marqua les contours de sa vulve, tout doucement. Son doigt était trempé. Elle gémit une fois, avant de reprendre son mouvement. Les seins d’Alexandra. Julie accéléra son mouvement en pressant de plus en plus fort sur son petit sexe. Des frissons de plaisirs lui transperçaient le ventre et le dos. Elle commençait à avoir mal à la main tellement elle se branlait fort. Jamais elle n’aurait cru se masturber avec une telle intensité. L’orgasme l’attrapa soudainement de plein fouet. Elle ne put réprimer un cri. La jouissance était telle qu’elle tomba à la renverse sur le canapé. Son rythme cardiaque mit quelques minutes à redescendre. Les jambes écartées, la main dans la culotte, allongée sur le canapé, Julie s’endormit d’un sommeil qu’elle n’avait jamais ressenti. L’image d’Alexandra peupla son premier rêve, puis des visions de phallus de film porno vinrent s’imposer…
Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 février 4 10 /02 /Fév 00:00

'Oh, merde, il pleut!', Voilà la première chose qu'il me vînt à l'esprit en ce dimanche. J'avais décidé d'aller faire une promenade dans les bois, avec des amis, c'est loupé! Tant pis, je décidais d'aller faire un tour au musée. On m'avait parlé d'une superbe sculpture qui venait tout juste d'être accessible au public. Videos Sexe
Vers 14h, j'arrivais devant le musée, pas trop de monde, c'était plutôt bizarre en ce dimanche pluvieux. Je payais mon entrée sous les regards vicieux du vieux gardien. (On aurait pu croire qu'il n'avait jamais vu une femme, ce sale pervers.) J'arrivais enfin devant cette nouvelle sculpture. Une vraie beauté. C'était une déesse de la Grèce Antique. Son visage était intact, elle était magnifique, des hanches larges, des seins fermes, un minoi digne d'une reine. Je commençais à rêver devant elle, quand un homme me rejoint. Lui aussi semblait fasciné par cette statue, il ne me voyait même pas!

Jeunes Coquines Jeunes Salopes Jeunes Femmes Jeunes Lesbiennes Jeunes Putes
"Elle est splendide, n'est-ce pas?"
Il se tourna vers moi, étonné de voir que quelqu'un d'autre était là. " Tout simplement magnifique, effectivement", il se retourna enfin vers moi.
Sexe Porno
"Si une femme comme elle a vraiment existé, elles a du faire souffrir beaucoup d'hommes, et même peut-être beaucoup de femmes...", ajouta-t-il.
"Oui, c'est ce que je pense aussi."
Sexe Gratuit
On est restés là, à parler d'elle, pendant quelques minutes. Il était plutôt charmant. Grand, brun, ses yeux clairs qui me dévisageaient me faisaient frissonner parfois. Ses mains étaient larges, ses doigts longs... Je me surpris à penser que ses mains avaient du donné beaucoup de plaisir aux femmes.
"Vous êtes perdu dans vos pensées." Sa remarque me fit rougir, j'avais l'impression qu'il savait exactement à quoi je pensais, mes yeux s'étaient longuement attardés sur ses mains, et s'étaient ensuite fixés sur le pli que formait son pantalon à l'endroit où se trouver son sexe. Je levais timidement les yeux vers lui, extrêmement génée de cette situation. Il souriait, trnaquillement. Il approcha son visage du mien, et murmura, ses yeux fixant les miens : "Je connais une pièce de ce musée où personne ne se rend jamais, et pourtant elle possède des pièces chargées de souvenirs. Je vais vous faire découvrir quelques secrets de ce musée." Ourf. Que répondre à cela? Etait-il sérieux, se moquait-il de moi, voulait-il me tester?
Jeunes Pucelles Jeunes Vierges Jeunes Suceuses Jeunes Chattes
Je ne répondis pas, cela valait mieux. Il était déjà à quelques pas devant moi, j'attendais qu'il se retourne pour voir si je le suivais, mais non, il a continué à avancer. Mon orgueil m'ordonnait de laisser tomber et de partir, mais les petits frissons dans mon bas-ventre furent plus forts, et je le suivit. On arriva devant un rideau rouge, comme au théatre, il l'écarta et m'invita à entrer. Cette salle possédait deux ou trois socles, chargés de vieilles sculptures poussiéreuses datant apparemment du début du XXè siècle. Je comprenais mieux pourquoi personne n'y venait jamais.
"Elles ne sont pas aussi belles que notre déesse.", dit-il.
"Non, mais elles possèdent peut-être un charme caché." Pourquoi est-ce que je réponds des choses aussi idiotes, moi?
Décidément, cette homme me met mal à l'aise, beaucoup trop mal à l'aise. Mais il ne laissa pas le temps de décider quoi faire, et s'avança vers moi. J'essayais de chuchoter quelquechose, mais il me gratifia d'un "Chut" qui me décida à me taire. Il m'avait saisi par les épaules, ses mains étaient chaudes, oh, si douces. Il promenait son regard sur moi, de haut en bas, s'attardant sur mes seins, mes hanches, mon sexe. Le goujat, je détestais cet homme et n'avait qu'une envie, le gifler et m'enfuir le plus vite possible... Mais..... Je ne pouvais pas!
Belles Femmes Belles Salopes Belles Chattes Belles Poitrines
J'avais envie de ce qui allait se passer, trop envie qu'il me fasse l'amour. Il déboutonna un à un les boutons de mon chemisier, et fit passer les bonnets de mon soutien-gorge sous mes seins. Les bouts étaient déjà si durs, qu'ils étaient presque douloureux. Il afficha un sourire de victoire, plus rien ne le retint alors. Jeunes Etudiantes
Il m'embrassa vivement, et du bout de ses doigts si doux, empoigna le bout de mes seins et pinça si fort qu'une douleur vive se mêla à l'éclair de plaisir qui envahit mon ventre.
Je ne put retenir un cri, étouffé par sa bouche et sa langue qui se mélait à la mienne. Il continua à serrer fort, surement ravi de voir l'effet qu'il avait sur moi. Mon corps était tout à lui, alors que mon esprit voulait le repousser très loin. Ses caresses continuaient, ses mains descendent maintenant vers mon sexe, et trouvent facilement mon clitoris. Deux doigts se positionnèrent sur lui et me branlèrent. Je gémissais de plaisir, j'étais étouffée, je haletais, j'étais à deux doigts de la jouissance.
Belles Filles
Mais il s'arrêta tout net. Une main m'intima l'ordre de me mettre à genoux. Je ne pouvais plus reculer. Il sortit de son pantalon une queue grosse de désir, et sa fourra dans ma bouche. D'une main, il contrôlait les mouvements de ma tête, un lent va-et-vient qui semblait lui convenir. Ma langue tournait lentement autour de son gland, si chaud, si doux. J'entendis enfin un léger gémissement qui m'invitaient à accélérer mes mouvements. Je le sucais comme une vraie salope, toute ma bouche était remplie de son sexe, je l'avalais aussi loin que je le pouvais. Cela m'excitait encore plus, j'étais à genoux, en train de sucer un inconnu, dans une salle du musée de ma ville, où n'importe qui pouvait venir à tout moment, alerté par les bruits que nous ne pouvions retenir.
Belles Blondes Belles Pucelles Belles Jambes Belles Rousses
D'un coup, il me releva et me fit mettre à quattre pattes. Je sentais que mon sexe était large, prêt à accueillir cette queue énorme que je désirais en moi. Il me pénétra brutalement, et un cri s'échappa de ma bouche encore baveuse. Oh, dieu, que c'était bon, il remplissait parfaitement tout mon sexe, et lorqu'il se mit à bouger, je jouit presque immédiatement dans un râle de plaisir mêlé de douleur. Il me suivit et se retira aussitôt, je sentis son sperme qui coulait sur mes fesses. Je m'écroulais par terre, il s'écroula sur moi. On est restés longtemps ainsi. Belles Fesses
Lorsque je sortis enfin du musée, la pluie avait cessé, il faisait presque nuit. Le regard pervers que m'adressa le gardien était cette fois mêlé d'une ironie curieuse. Il ajouta, avec un rictus dégoutant : "Au plaisir de vous revoir, chère Mademoiselle."

Par Sardou Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Lundi 7 février 1 07 /02 /Fév 00:00
Voila mon histoire commence il y a peux pres une dizaine d'annees ou notre couple ne marchait plus tres bien ; je faisai beaucoup de deplacements dans toute la france et je laissai seule ma femme qui avait 24 ans et mon fils qui etait age de 2 ans .ma femme avec qui j'etai marié depuis environ 4 ans ne vivait pas tres bien nos separations et commencait a me delaisser ;je sentai qu'elle etait entrain de m'echapper mais je ne pouvai faire autrement que de faire mes deplacements (c'etait mon contrat de travail).A cette epoque elle travaillait comme caissiere dans un magasin et au bout de quelques mois,elle avait un copain de travail avec qui elle s'entendait tres bien ;elle revenait avec lui du boulot (il habitait dans l'immeuble en face du notre).ils etaient sans arret ensemble et moi quand je les voyaient je commencais a avoir des doutes.de temps en temps je rappellai a ma femme qu'elle etait mariée et mere de notre enfant;mais la semaine suivante j'etais en deplacement et je ne pouvais pas voir ce qui se passait.
Histoires Erotiques, Histoires Lesbiennes, Histoires Inceste, Histoires Sexe, Histoires Gay
un jour la femme du copain de ma femme m'a telephoné pour me dire que sa ne pouvait plus durer et qu'il fallait que nous mettions les choses au point;elle m'a dit que la veille elle etait entrain de faire l'amour avec son mari et qu'il l'avait appelle par le prenom de ma femme.le meme soir donc je lui ai dit de venir et que nous allions attendre le retour de ma femme pour avoir une discution.a peine ma femme rentrée ,elle a telephonée a son mari pour qu'il nous rejoigne lui aussi.au bout de deux fois qu'elle a questioné ma femme ,celle ci a avouée qu'ils avait eu une relation .donc ce meme soir,sa a ete explication ,pleures etc.
Histoires Coquines, Histoires Libertines, Histoires Porno, Histoires Hard, Histoires XXX
nous voila maintenant 12 ans plus tard,j'ai change de boulot depuis maintenant 11 ans ,ma femme aussi(je l'ai oblige a demmissioner)et nous n'habitons plus dans la meme ville.de temps en temps j'y repense mais sa ne dure pas tres longtemps,et puis il y a quelques jours , j'avais envie de savoir comment etait leurs relations,donc apres lui en avoir parle,elle c'est decider a me raconter.elle m'a dit qu'ils ne baisaient pas mais qu'il lui faisait l'amour et elle aussi,qu'ils avaient fait ca 4 ou 5 fois en tout sans preservatif qu'elle ne l'avait jamais sucé, que lui lui avait leché le sexe,qu'elle etait des fois dessus lui et d'autre fois dessous,mais jamais en levrette,que lui etait vraiment amoureux de ma femme et qu'elle,elle ne savait pas trop!lorsqu'elle me raconte ca quand nous faisons l'amour,je suis tres excite de savoir ce que ma femme faisait avec lui et je sent qu'elle aussi ressent une grande excitation. elle m'adit que lorsqu'elle allait le voir elle avait tres envie de lui et se preparait comme quand on a son premier flirt.
Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Samedi 22 janvier 6 22 /01 /Jan 00:00
01J'avais rencontré Yann lors d'une party chez une amie il y a quelques semaines, cette denière avait fait en sorte de provoquer d'autre rencontre entre lui et moi puisqu'elle savait qu'il m'intéressait. Nous étions fortement attiré l'un par l'autre mais notre timidité commune avait installé une simple amitié entre nous puisque nous ignorions tous deux les sentiments de l'autre.
Donc, c'était un de ses soirs de canicule où la chaleur vous empêche presque de respirer, je discutais avec lui sur internet et il me proposa de venir profiter de sa piscine même à cette heure tardive. J'ai donc accepté sa proposition et quand je suis arrivé chez lui, il était déjà en maillot. Je pouvais enfin contempler son corps, bronzé, pas trop musclé mais ferme comme je les aimes. Il me dit d'aller enfiler mon bikini, ce que je fis sur le champs, ce dernier trahissait fort bien mon excitation en laissant paraître mes pointes durcis. Il faut dire que je me sentais particulièrement chaude se soir là et ce n'étais pas seulement due à la température. Je sentais que ce soir la timidité n'aurait pas sa place entre nous et je m'en régalais d'avance. Lorsque que je sortis le rejoindre dehors, je perçu immédiatemment son regard sur mon corps. J'entrai à mon tour dans l'eau sombre, mon corps entier frissonna de plaisr. L'eau était rafraîchissante, glaçée et douce comme une caresse sur ma peau. Nous avons donc commencé à parler et notre conversation se transforma rapidement en de chaudes révélations de fantasmes et d'expériences sexuelles passées, nous parlions sans jamais nous quitter des yeux.
Jeunes Femmes Anal Gratuit Vieilles salope Fellations Lesbiennes
Sans vraiment en avoir conscience, nos corps se rapprochaient naturellement et s'échangeaient des caresses. J'étais maintenant si proche de lui que je sentais pleinement son érection qu'il ne pouvait simplement plus dissimuler. Je lui proposai donc de nous débarasser de nos maillots devenu parfaitement inutiles car nos corps semblaient vouloir se souder l'un à l'autre. Il m'embrassa alors profondément tout en détachant mon haut de bikini qui laissa apparaître mes seins durcis et terriblement sensibles. Sa langue procura mille et un plaisir à mes seins qui frémissaient de plaisir et de douleur. Puis je libérai son membre bandé de sa prison de tiisu et je le caressai longuement de mes mains agiles qui alternaient entre sa longue verge de plus en plus grosse, ses testicules et ses jolies fesses rebondies. C'est alors que nous plongeâme sous l'eau pour prolonger nos caresses. Après m'avoir retiré mon bas de maillots, il caressa ma chatte puis enfonça un, puis deux doigts dans ma fente. Il remonta vers ma bouche pendant que son sexe se frotta quelques instants sur ma chatte puis s'enfonca dans mon ventre chaud et humide. Mes gémissements se transformaient peu à peu en cris malgré les oreilles indiscrètes des voisin dont on pouvait facilemenet deviner la présence derrière la clôture. Puis nous avons jouï, les yeux dans les yeux et je sentis son liquide chaud se déverser en moi me procurant une autre vague de plaisir.
Chattes Rasees Sexe Arabe Mangas Sexe Videos Sexe Hommes Nus
Quelques instants après, nos corps étaient de nouveau soudés l'un à l'autre encore plus sauvagement que dans la piscine, cette fois-ci sur la pelouse. Puis une troisième fois le lendemain matin au réveil juste devant la fenêtre qui donnait sur la cuisine des voisins...Pour satisfaire notre besoin d'exhibition et leur voyeurisme.
Par Alain - Publié dans : histoires-x
Voir les 0 commentaires
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus